Biographie

Simon FRIOT

Simon Friot, né en 1984 à Montbéliard, débute dans la photographie en 1999. S’orientant un premier temps vers la macrophotographie, il réalise ensuite une série de portrait noir et blanc de personnalités du village de Bourguignon qu’il réunit dans sa première exposition à seulement  seize ans. C'est alors qu'il comprend le pouvoir de l'image et des messages qu'elles diffusent.

Suite à cette expérience, il participe à l’exposition collective Art en Mai de la ville de Pont de Roide en 2001 et expose une série de photos sur les vaches intitulée Les Sabots dans la Brume  au bar de La Laiterie de Besançon en 2002.

Après une période privilégiant sa vie professionnelle, il revient avec une exposition au muséum de la Citadelle de Besançon dans le cadre de la campagne internationale de préservation des amphibiens lancée par l’EAZA (Association Européenne des Zoos et Aquariums) en 2008. Avec ces derniers travaux, Simon Friot démontre que toute espèce vivante est égale à l'homme face à l'objectif.

Il motive ses recherches artistiques et réalise notamment le tableau Il m'a déjà sauvé la vie, lors de la journée mondiale de la lutte contre le sida, qui fut activement partagée sur les réseaux sociaux.

Arrivé à Nice en 2010, il prend plaisir à parcourir la cité armé de son appareil photo et publiera l’ouvrage photographique Un jour à Nice à la gloire de sa ville d’adoption.

Deux ans après son installation sur la Côte d’Azur, il fait une rencontre importante avec l’artiste Ben Vautier. Ce dernier, organisant diverses expositions collectives – au sein de la galerie Espace à débattre – auxquelles Simon Friot prend part, le soutient et le pousse à se révéler.

Sa carrière, en évolution permanente, l’encourage à contribuer à des évènements à l’étranger tels que  Postcards from the Edge pour Visual AIDS (New York – Galerie Sikkema Jenkins & Co), 6x6x2013 (New York  - Rochester Contemporary Art Center) et La deuxième biennal de « mail art » (Richmond - Richmond Art Gallery).

Parallèlement, il s’essaye en tant que parolier sur un titre du chanteur et ami Olivier Zanarelli, pour qui il réalise les photographies de trois de ces disques.

Il se fait remarquer en 2013, lors de sa seconde participation à l’Open des Artistes de Monaco  lui permettant d’exposer, moins d’un an après, dans la Galerie d’Art L’Entrepôt – entité organisatrice de ce concours – avec un sujet universel  qui nous tient tous à cœur : le rapport à soi.

Simon Friot est un artiste issu du monde la photographie, celle-ci reste sa matière première, mais il se détache de ses codes. Son travail se compose de tirages argentiques et d’impressions numériques qu'il complète avec du feutre, de l'encre ou encore de la peinture, pour y inscrire des messages ou plus simplement mettre en évidence un détail dans l'image. Ses œuvres atteignent à présent une certaine complexité et maturité qui laissent place à la spontanéité.

Contact

Retour en haut